Pourquoi ensemble ?

« Être un partenaire juridique à forte valeur ajoutée, offrant un conseil sur mesure à ses clients »

tel est le projet fondateur du cabinet MATEIA, et qui anime ses associées.
Le cabinet MATEIA est le fruit d’une rencontre, tout d’abord humaine, entre ses deux associées, qui, fortes d’expériences analogues, d’une vision partagée de la profession d’avocat, quant à ses valeurs et son évolution, souhaitent porter et développer un projet commun.

Une expérience commune

Marielle Terrier et Marie Pfyffer d’Altishofen ont toutes deux commencé leur carrière et approfondi leur formation au sein de grandes entreprises et/ou de grands cabinets d’affaires.

De ces expériences, elles se sont enrichies :

• D’une capacité de travail en équipe ;
• Du sens du travail exigeant ;
• D’une expérience de projets d’envergure pour de grands comptes.

Un constat partagé et un projet commun

La profession d’avocat a évolué.

L’avocat est indiscutablement devenu un partenaire, détenteur d’une expertise support mise au profit de l’activité, du métier de ses clients. Son rôle est de les accompagner dans la prise de décision, en leur garantissant une analyse éclairée et un cadre sécurisé.

L’expertise juridique se doit d’être pointue.

Elle se doit également d’être adaptée et intégrée à l’activité servie.

Les associées

Marie Pfyffer d’Altishofen – Avocat Associée Immobilier

Immobilier

Son parcours universitaire et professionnel

Marie Pfyffer d’Altishofen est devenue Avocat au barreau de Paris en 2006, après avoir obtenu le Master 2 de Droit de l’Immobilier et de la Construction de Paris II Panthéon Assas (2003) et le Master 2 de Droit Public Interne de Paris II Panthéon Assas (2004).

Après deux premières expériences en cabinets d’avocats exerçant essentiellement en droit de l’urbanisme et de la construction au service de personnes publiques ou semi publiques, Marie a intégré le département Immobilier du cabinet Reinhart Marville Torre, en tant que collaboratrice. Au cours de ces sept années de collaboration, elle s’est spécialisée, tant en contentieux qu’en conseil, dans les matières de promotion immobilière, d’immobilier commercial et d’entreprise, droit de l’urbanisme, de montage contractuel complexe (droit foncier, droit de la propriété et de la copropriété).

En 2015, Marie a rejoint le cabinet CLEACH avocats en qualité d’associée en droit immobilier.

2019 est l’année du lancement du grand projet : la création de MATEIA AARPI, projet qui n’aurait pas été possible sans la meilleure des associées, Marielle.

Marielle Terrier – Avocat Associée Innovation

Innovation

Son parcours universitaire et professionnel

Marielle a commencé sa carrière en 2000 en tant que juriste pour le service informatique d’un grand groupe (Thomson) puis comme directrice juridique de la société KeyMRO, société en charge des achats des sociétés Technicolor, Usinor, Rhodia et Schneider Electric.

En 2004, elle a embrassé la profession d’avocat en rejoignant le cabinet De Gaulle Fleurance et associés.

Après près de 7 ans de collaboration, en 2010, elle a créé une première version du cabinet Mateia. Pendant cette période, elle a su développer et fidéliser sa clientèle notamment dans les domaines des dispositifs médicaux, de l’informatique, du luxe, de l’environnement et du divertissement. Elle s’est également formée aux techniques de négociation raisonnée et de médiation.

En 2019 Marielle a pris l’excellente décision de s’associer avec Marie pour créer cette merveilleuse AARPI.

Marielle est titulaire d’un MASTER 2 de propriété intellectuelle, accords industriels et nouvelles technologies (Université de Grenoble 2 – 2000) et d’un diplôme en droit commercial, droit de la concurrence et droit public (Université de Sheffield – GB – 1998).

Marie et Marielle : la robe d’avocat, quelle relation ?

Qui vous a donné envie de faire ce métier ?

Marie

Personne en particulier, je ne connaissais d’ailleurs pas d’avocats avant mes premiers stages. Le choix de la profession est plutôt devenu une évidence au fur et à mesure des études de droit. Mais j’ai toujours été sensible lors des cours d’histoire aux « grands avocats ». J’avais notamment été très impressionnée par le courage des avocats de Louis XVI. Enfin, Simone Veil est pour moi le modèle absolu, je suis fière qu’elle ait été la marraine de ma promotion EFB.

Marielle

Robert Badinder et son discours sur la peine de mort mais également des avocats plus « anonymes » qui m’ont fait découvrir ce métier avec humour et passion.

Que ressentez-vous quand vous revêtez la robe ?

Marie

De l’adrénaline ! Cela me rappelle complétement les sensations que j’avais étant jeune lors des concours d’équitation, juste avant d’entrer en piste : un mélange de concentration, de stress et d’envie de tout donner.

Marielle

Un sentiment très ambivalent, entre la fierté de porter la robe pour représenter un client qui nous a donné sa confiance, le trac de l’orateur et la sensation d’être déguisée en Batman… mais une fois devant la barre, l’avocat prend le dessus dans la défense du dossier, l’esprit devient clair et trouve tout son répondant.

Quel super héros pourrait faire votre métier ?

Marie

Aucun ! ou alors un anti-héros… voyons… Rabbi Jacob peut-être ? il a tous les défauts du monde mais il est attachant et à la fin, il concilie ce qui paraissait inconciliable.

Marielle

Batman justement, avec son super Robin !

La qualité indispensable pour ce métier ?

Marie

La pugnacité

Marielle

L’humanité

Le côté obscur du métier d’avocat ?

Marie

La lutte sempiternelle avec le temps… on passe notre temps à courir après et pourtant c’est lui qui nous rattrape sans cesse. Il parait toujours trop court, toujours trop long… il faut vivre avec l’insatisfaction permanente de ne pas maitriser son temps.

Marielle

Les heures profondes de la nuit quand un dossier le nécessite, la recherche dans les grandes profondeurs de la notion juridique cachée qui nous fera emporter l’argument.

Pourquoi aimez-vous votre métier ?

Marie

Ce métier me donne l’impression d’être vivante ! Il n’y a pas de routine, il faut autant de qualités techniques que relationnelles, c’est très complet et enrichissant. J’aime beaucoup le caractère de « fonction support » du métier, qui nous permet de participer aux projets des clients et d’être un vrai partenaire. Et j’aime gagner…

Marielle

J’aime les relations avec les autres, avec mes clients, le fait de mener un projet ensemble. J’aime aussi le côté technique du métier, la nouveauté sans cesse renouvelée et le fait d’apprendre toujours et toujours.
© Mateia A.A.R.P.I. Tous droits réservés • Mentions légalesPolitique de confidentialitéWebcréation ✿